Le « jeu pathologique » concerne 0,5% de la population des adultes et des enfants

Posted on 13 mai 2011

0


C’est ce que l’on apprend dans l’ouvrage « Du plaisir du jeu au jeu pathologique » publié à partir du…vendredi 13 mai.

Il tente de répondre à plusieurs questions :  « Le joueur pathologique joue-t-il sans arrêt? », « Faut-il aller vers l’abstinence totale? », « A qui m’adresser pour en parler? » : l’ouvrage, coordonné par Michel Reynaud et Abdou Belkacem (hôpital Paul-Brousse – AP-HP) et Jean-Luc Venisse (CHU de Nantes), cet ouvrage veut apporter des « réponses claires », sous une présentation « la plus facile et lisible possible », explique le Pr Reynaud. Et celà même si « Les jeux d’argent sont un problème de santé publique limité, au regard du nombre de joueurs », poursuit le psychiatre.

Un livre qui tombe à pic depuis la libéralisation des jeux d’argent. Vous pourrez même y trouver un questionnaire de dépistage de votre rapport de dépendance aux jeux.

Advertisements
Posted in: Divers