De nouveaux repères pour manger équilibré

Posted on 6 mai 2011

0


L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), prévoit de classer les aliments selon deux indicateurs : d’un côté, le score d’adéquation individuel aux recommandations nutritionnelles (le  » Sain « ) synthétise les aspects favorables de l’aliment (richesse en nutriments protecteurs tels que vitamines, minéraux, fibres et acides gras essentiels) ; de l’autre, le  » Lim  » mesure les nutriments dont il faut limiter la consommation, à savoir le sel, les acides gras saturés ou les sucres ajoutés.

Les aliments sont ainsi classés en quatre catégories :  » recommandé pour la santé  » (fruits et légumes, yaourts et fromage frais nature, légumineuses, pommes de terre, viandes maigres et poissons, les abats, oeufs et pain complet) ;  » neutre pour la santé  » (féculents raffinés tels le pain blanc, les pâtes et le riz blanc, ainsi que les fruits secs) ;  » intermédiaire « , à recommander en petite quantité ou occasionnellement (les poissons fumés et/ou salés, le jambon, les viandes rouges, les matières grasses végétales, et certains fromages) ; enfin  » à limiter « , soit la plupart des charcuteries, gâteaux et sucreries, fromages gras et salés, toutes les matières grasses animales et les sauces.

On ne sait pas encore comment cette information sera diffusée auprès du grand public, des réflexions sont en cours.

Publicités